NEWSLETTER
Nouveauté

Les Éditions Calmann-Lévy de la Belle Époque à la Seconde Guerre mondiale

Un demi-siècle au service de la littérature, 1891-1941

Jean-Yves Mollier

Acheter votre format
Commander selon votre format
Papier25,50 €Numérique16,99 €
Calmann-Lévy, c’est avant tout une histoire de famille. À son décès en 1891, Calmann Lévy, le frère du fondateur Michel Lévy, transmet à ses trois fils, Paul, Georges et Gaston, la maison d’édition littéraire française la plus prestigieuse de l’époque. De Balzac à Vigny, en passant par Baudelaire, Dumas père et fils, Flaubert, Mérimée, Sand et Stendhal, la plupart des écrivains du XIXe siècle y ont publié leurs oeuvres.
Grâce à l’ouverture à des littératures du monde entier et à la création de nouvelles collections, les descendants s’adaptent au nouveau siècle tout en faisant perdurer l’engagement de leurs aînés. Anatole France et Pierre Loti rejoignent le catalogue, bientôt suivis par de nombreuses écrivaines – Anna de Noailles, Marcelle Tinayre, Myriam Harry, Colette –, ainsi que par de grandes plumes étrangères : D’Annunzio, Blasco Ibáñez, Galsworthy, Gorki, Pirandello, G.B. Shaw…
En octobre 1940, les nazis occupent la maison, qui sera aryanisée l’année suivante. Depuis Londres, où ils ont rallié la France libre, les fils de  Gaston Calmann-Lévy, Pierre et Robert, préparent la relève, assurée dès la libération de Paris.
À partir de nombreux documents inédits, Jean-Yves Mollier retrace l’histoire des éditions Calmann-Lévy de 1891 à 1945, un demi-siècle d’une vie intellectuelle effervescente.